L’esprit Swing and Sun

model-in-carolyn-schnurers-white-oxford-cloth-shorts-and-top-with-white-cord-passementerie-and-scarf-by-vera-photo-by-louise-dahl-wolfe-harpers-bazaar-june-1950

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un lieu unique, consacré à la mode d’hier, ouvert depuis Mai 2014, qui vous propose un large choix de vêtements et accessoires neufs, d’inspiration rétro, pour mettre en valeur toutes les femmes…

La boutique propose des vêtements en rééditions de qualité, bien coupés, pour tous les budgets : être rétro et glamour, en choisissant parmi de nombreux modèles de robes pour toutes les occasions, de jupes, de jupons, de petits hauts, de gilets, pantalons, jeans, vestes, manteaux… de chaussures à talons, et ballerines, de maillots de bains à culottes hautes, sans oublier, les sacs, les bijoux et tous les accessoires…  Ne plus suivre la mode, mais avoir du style… 

« Une mode indémodable » à la fois glamour et chic qui se perpétue aujourd’hui grâce à ces rééditions de vêtements élégants « esprit rétro » féminins et faciles à porter pour chaque occasion! La mode rétro pour les femmes d’aujourd’hui!

Mode et accessoires neufs, inspirés des années 20 à 60.                                     

3 Route Nationale (face à la Poste),

66700 Argeles-Sur-Mer.  

Ouvert d’avril à mi-janvier,

du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 16h à 19h.

et le samedi de 10h à 12h.

——————————————————————————————————————————–

Portrait par Olivier Brunel

SWING AND SUN… ESPRIT RÉTRO

La vitrine longue comme un jour d’été est décorée avec goût et minutie. Sa vue fait naître spontanément l’étrange sensation de replonger dans une époque que l’on croyait révolue, irrémédiablement grignotée par ce foutu temps qui passe… Vous l’aurez compris, la devanture du magasin « Swing and Sun », (Route nationale, à la sortie du centre village), ne se fond pas docilement dans le paysage argelésien. Elle aimante le regard du piéton, fait ralentir son pas. Et provoque un réel étonnement. Pour lever le voile des interrogations, une unique solution : franchir le seuil du commerce.

Tout d’abord, l’ambiance : pas de néons agressifs, mais une lumière douce, presque caressante. Un lecteur CD distille une musique qui a vu le jour au cœur du déjà lointain vingtième siècle. Autour du visiteur, des mannequins et autres supports sont vêtus de tailleurs, chemises, ensembles de jour et autres robes de soirée. Leurs coupes stylisées reflètent l’amour de l’ouvrage bien fait. Au chaud dans ce cocon, oublié l’orage qui gronde dehors, oublié le bruyant flot de véhicules. On décompresse.

« Swing and Sun » a ouvert en avril 2014, dans les anciens locaux du magasin d’antiquités qu’ont tenu pendant un demi-siècle ses grands-parents puis sa mère. « J’y vends des rééditions de vêtements des années 40, 50, 60, uniquement pour femmes. On trouve également des chaussures, des sacs, des chapeaux ». Le moteur de cette dynamique et souriante quadragénaire, est d’une intarissable curiosité pour une époque qui la rend un brin nostalgique. « La mode est juste un prétexte. J’aime avant tout ces années où l’on prenait le temps, où tout ne s’était pas encore accéléré. J’aimerais revenir à un fonctionnement plus humain, moins inscrit dans le court terme ». Un fonctionnement qu’elle prend soin d’appliquer avec une clientèle « de gens passionnés, de tous âges », qui aiment porter de jolis vêtements, stylés. « Et lorsqu’on a du style, on n’est plus à la mode ». Ces vêtements, synonymes de « féminité, élégance et harmonie » peuvent donc être portés à toute époque, sans crainte de subir les foudres des diktats en vigueur. Un appréciable sentiment de liberté!

Cette boutique est née d’une passion pour le rétro et la mode, mais d’une façon plus générale de l’amour des choses anciennes et de tout ce qui a fait notre Histoire…

Comment ne pas vouloir partager cet univers…

 

« Les décennies d’après-guerre ont laissé un souvenir impérissable dans nos mémoires, d’une part parce qu’elles ont été vécues par nos parents et nos grands-parents, mais aussi parce qu’esthétiquement, elles ont laissé des traces d’une qualité incontestable dans notre vie quotidienne…

Jusqu’aux années 1960 par exemple, s’habiller était un rite, un plaisir, un lieu d’invention, la marque d’un respect de soi et des autres, on prenait alors le temps de s’arrêter pour s’apprêter, que ce soit pour rester chez soi ou pour sortir. La féminité et l’élégance des tenues en témoignent. Rien à voir avec la platitude, le laisser-aller, le conformisme d’une certaine mode actuelle… Comment alors ne pas vouloir adopter certains principes indémodables? »

José Loncké

 

newlook

lofficiel-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Comment

Commentaires fermés